Menu

  • Il faut cultiver le bonheur et garder l’espoir des jours meilleurs

    Bien que nous ne puissions plus (pour l’instant) vous recevoir à la cave pour vous offrir le plaisir d’une dégustation, vous pouvez commander nos vins. Vos colis seront préparés par Corinne, dans le strict respect des mesures d’hygiène.

    Profitez de quelques belles bouteilles de 2015, 2016 et 2017 pour un plaisir immédiat. Oser vous faire plaisir avec nos cuvées déjà disponibles sur le millésime 2018.

    Domaine Merlin
Contactez-nous pour en savoir +

Une journée dans les vignes

Retour aux articles

Piocher, moucher, relever, répéter.

Une journée dans les vignes

7. juin 2019

Le jour se lève avec une lumière étincelante. Ce matin, il fait encore assez frais. A peine arrivés à Davayé, nous nous habillons chaudement. On croise le chemin d’un lapin, mais après quelques secondes il disparaît dans l’herbe.

Il y a dix jours, nous avons terminé de piocher toutes les vignes, pied après pied. Arrivé dans la parcelle Saint-Véran en Crêches, la belle surprise : l’herbe sous les pieds de vignes n’a presque pas repoussé depuis la pioche. Par contre la vigne, elle, a beaucoup poussé. Oh la la, il va falloir s’accrocher aujourd’hui.

En ce moment, nous mouchons les courants des Chardonnays. Cela veut dire, couper après le dernier raisin tous les rameaux situés en bout de baguette pliée en arcure. Ensuite, nous relevons les branches restantes qui tombent par terre. Une fois terminée, la vigne est mieux rangée et l’air peut circuler entre toutes les feuilles et fruits. Pour la qualité des raisins et le bien-être de la vigne c’est extrêmement important.

Ces jours, la fleur de la vigne nous enveloppe de son parfum séduisant. Un vieux dicton de paysan dit que entre la floraison et la maturité des raisins se passent 100 jours. Actuellement nous pouvons donc estimer le début de la récolte autour du 15. septembre, mais l’été n’est pas fini.

Après le passage dans le Clos de France à Vergisson nous avons mérité un petit café. Léa et Gérard ont apporté un bon casse-croûte qui tient au ventre.
Le vent commence à se lever. On se dépêche, car toutes les tiges qui ne sont pas rangées risquent de casser.
A midi, on mange tous ensemble. En ce moment on est douze personnes, et nous travaillons dans une bonne ambiance. A la Côte on croise un vigneron avec son équipe. Il nous dit qu’avec les rafales de vent jusqu’à quatre-vingt kilomètres par heure cette semaine il y a eu pas mal de casses. L’après-midi passe et les plans du weekend se concrétisent dans les têtes. Après une grande journée, tout le monde rentre fatigué mais aussi avec un sentiment de travail bien achevé.

Derniers articles

Visuel actualité Au plaisir de vous retrouver

Au plaisir de vous retrouver

Catégorie : Journal


Nous vous accueillons de nouveau à la cave, sur rendez-vous et dans le respect des mesures sanitaires. ...

En savoir plus
Visuel actualité Des ceps de vignes pour l’avenir

Des ceps de vignes pour l’avenir

Catégorie : Témoignages


Nous vous espérons en bonne santé, ainsi que votre famille et votre entourage. La crise sanitaire que nous traversons ...

En savoir plus

Découvrez le Château des Quarts

Le Clos des Quarts est situé dans le village de Chaintré, le plus au sud de l’appellation Pouilly-Fuissé,
et ses plus vieilles vignes ont été plantées en 1917.

Visiter le Château des Quarts