Dégustations

millésimes

Chaque millésime révèle les terroirs à sa manière. Au-delà du terroir, du cépage, le soleil, les températures, la pluie, notamment en fin d'été et en début d'automne, sont autant d'éléments qui jouent de leur influence pour révéler les expressions des vins et les nuancer chaque année.

Chaque fois différent mais chaque fois en proximité avec le terroir! Les vins conservent cette empreinte du sol de leur naissance mais l'année laisse également sa marque. L'intensité des arômes, la puissance d'un même vin pourront être modulés. C'est le plaisir de la découverte qui s'offre à l'amateur: retrouver la trame du terroir, ses caractéristiques sous l'aune de l'année.

2008

En Beaujolais, le Moulin-à-Vent, dégusté sur fût, est un vin dense, charnu et qui exprime un très beau fruit de gamay. En bouche, c'est la souplesse qui est mise en avant. Alors que l'acidité était très présente au début de l'élevage, les fermentations malolactiques l'ont fait chuter très fortement.
En Mâconnais, le pinot noir a demandé un tri très sévère lors de la vendange, tant à la vigne, qu'à l'arrivée en cuverie pour éliminer les raisins abîmés et bénéficier ainsi d'un état sanitaire irréprochable. Résultat : des vins francs, nets, avec de très belles couleurs. L'acidité est encore élevée mais les fermentations malolactiques se font encore attendre. Pour exprimer cette qualité des 2008, le domaine Olivier Merlin proposera un bourgogne « Les Cras » qui n'est revendiqué que les meilleures années.
Les vignes de chardonnay –Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Viré-Clessé, Mâcon, Bourgogne- ont été vendangées les dernières pour que les raisins bénéficient à plein de la maturité apportée par le soleil de cet automne 2008 : les sécateurs ont été rangés le 7 octobre.
Les vins offrent, aujourd'hui, des notes de poires, de pêches blanches. La maturité donne des vins gras, mûrs avec une belle longueur.

« Je suis très optimiste sur la qualité de nos 2008 pour les rouges comme pour les blancs », explique Olivier Merlin. Des vins fruits d'une année météorologique capricieuse. La fleur de la vigne s'est étalée sur trois semaines, entraînant un millerandage des grains : des fleurs avortent et produisent de très petites baies. L'été a connu des phases pluvieuses à répétition : pas une semaine sans pluie ! La pression du mildiou a été forte et la maturité tardive. La date de vendange a été fondamentale. « Nous avons réalisé plus de 100 prélèvements pour la déterminer ». Le soleil de septembre et octobre, le vent du Nord ont permis aux raisins de se concentrer et d'arriver à de belles maturités. Les vendanges ont débuté, chez Merlin, le 23 septembre.

Corolaire de ces conditions et du tri pour éliminer les moins bons raisins, les rendements sont petits : 40 hl/ha pour les beaujolais, 30 à 35 hl/ha pour les pinot noirs et moins de 50 hl/ha pour les chardonnays.

retour

MERLIN : PRODUCTEURS RÉCOLTANTS, VENTE DIRECTE DE VINS - 71960 la Roche Vineuse
Téléphone: 03 85 36 62 09 - Fax: 03 85 36 66 45 - Email: contact@merlin-vins.fr - Internet: http://www.merlin-vins.com